A one-year-long poetic drift in search of the mechanical music mystery

 

Casablanca (Marocco) - The Ultra Laboratory - feb, 5 > march, 8

Montevideo (Uruguay) - Espacio UUU -march, 9 > 31

Buenos Aires (Argentina) - La Paternal - april, 1 > may, 11

Santiago de chile (chile) - Cementerio de Zapallar - may, 12 > 16

Tokyo (Japan) - Nakano Shimbashi - may, 17 > june, 12

Ulaanbaatar (Mongolia) - Gobi Dalanzagdad - june, 13 > july, 5

Viseu (Portugal) - Jardins Efémeros - july, 9 > 28

Ólafsfjörður (Iceland) - Listhús - july, 29 > august, 31

Akhalkalaki (Georgia) - Art Villa Garikula

Yerevan (Armenia) - ICA & ACSL

Beirut (Lebanon) - The mansion

 Athens (Greec) - Y residency


Le Saudaá Group présente Street Organ Ritornellos 

Sous des formules acoustiques variables, le Saudaá Group interroge la dimension poétique de la musique, par une approche contemporaine de l’orgue automatique et par la production de textures sonores puissantes et répétitives.

Le projet Street Organ Ritornellos pose comme objectif la création d’œuvres musicales originales pour orgue automatique à cartons perforés - plus connu sous le nom d’orgue de Barbarie - à travers un processus itinérant et continu marqué par la collaboration. La proposition consiste, dans le cadre d’une tournée d'un an, à moderniser le rapport à l’instrument et faire évoluer son répertoire vers une musique de composition collective et hypnotique.

Au delà du travail collaboratif avec les musiciens locaux, l'orgue est utilisé comme un outil de magie pour évoquer des questions sociales ou poétiques propres aux pays traversés. Dans le même temps, la musique créée marque un rupture forte avec la tradition "orchestrale" de l'instrument, évolue vers des sons continus et renouvelle ainsi le répertoire de l'instrument. Ces associations pour le moins inattendues donnent à voir différemment, non seulement l'instrument mais aussi les sujets abordés.

{eng}

The Saudaá Group introduces Street Organ Ritornellos 

Saudaá Group questions the poetic dimension of music through accomodating acoustic sets, through using the automatic organ in a contemporary approach, and through producing powerful, repetitive sound textures.

The Street Organ Ritornellos project’s primary goal is to create new original music works for automatic organ playing perforated music rolls - better known as the barrel organ - through uninterrupted travels and collaborations. As part of a tour around the world, the core of the proposal consists of infusing the instrument and its interaction with modernity and moving the repertoire toward a collective and hypnotic music writing.

 

ORGUE DE BARBARIE

THE BARREL ORGAN

Instrument portatif de musique populaire mécanique à vent, associant les techniques de l’orgue liturgique à celles de l’horlogerie et de la mécanique. Apparu au 16e siècle, il est généralement joué sur les places publiques et dans la rue par des colporteurs, des mendiants ou des étrangers (du grec barbaros) qui lui donnèrent son nom. Il incarne une culture « non savante » vectrice de convivialité et le symbole d’une musique accessible à tous. Tout premier ordinateur (par la carte perforée), ancêtre de la musique assistée par informatique (et du langage MIDI) mais aussi catalyseur de liens sociaux, cet instrument ancien est plus que jamais ancré dans notre temps.

{eng} The barrel organ is a mobile wind instrument that plays popular music mechanically while combining the technical aspects of liturgical organ music, watchmaking and mechanics. The barrel organ first appeared in the 16th century and was played in public places and in the streets by peddlers, beggars or foreigners. Not only does it embody a togetherness-turned ‘’unlearned’’ society but also music for the masses. This ancient instrument is more than ever deeply rooted in our lives: the very first computer (by way of perforated cards), the ancestor of computer-assisted music (along with the language MIDI), and a catalyst for social connections.